BANDE ANNONCE

Harvey

de Mary Chase

mise en scène Laurent Pelly 

Capture d’écran 2022-03-21 à 15.03.44.png

Jacques Gamblin

RÉSUMÉ : 

Quitte à avoir un ami imaginaire, pourquoi pas un lapin blanc de presque deux mètres ? Harvey retrace l’étonnante histoire d’Elwood P. Dowd dont la folie le mènera de salons bourgeois en asile d’aliénés. Une farce désopilante à découvrir de toute urgence !

Elwood est un homme affable, traînant dans les bars et se liant d’amitié avec de parfaits inconnus. Mais lorsqu’il prétend être accompagné de son camarade Harvey, un lapin invisible, bon nombre d’entre eux prennent la fuite, au grand désespoir de sa soeur et de sa nièce. Cet étrange ami est-il une créature appartenant à un monde fantastique qu’Elwood serait le seul à entrevoir ? Ou est-ce un pur produit de son imagination ? Et si cette apparition constitue bel et bien la preuve de sa démence, est-ce une raison suffisante pour enfermer un individu inoffensif à double-tour ? De rebondissements en quiproquos, le metteur en scène Laurent Pelly dresse le portrait tragi-comique d’une société qui tente de dompter sa peur panique de la folie. Avec extravagance et délicatesse, l’irremplaçable Jacques Gamblin incarne à la perfection ce personnage fantasque et attachant.

 

Écrite en 1944 par la dramaturge américaine Mary Chase, Harvey rencontra immédiatement un franc succès auprès du public anglo-saxon. Jouée près de 1800 fois jusqu’en 1949, elle vaudra à son auteure d’être récompensée du prestigieux Prix Pulitzer. Maintes fois adaptée à la télévision et au cinéma, elle reste encore peu connue en France. Un fâcheux oubli sur le point d’être réparé !

Nomination pour le Molière du Comédien dans un spectacle de Théâtre public : Jacques Gamblin