BANDE ANNONCE

_Jeanne_Dark

de et mise en scène Marion Siéfert

avec Helena de Laurens

_jeanne_dark.png

RÉSUMÉ

Elle se sert d’Instagram pour les besoins de sa fiction qui se déploie aussi bien sur scène que par le biais du virtuel et place le public face à un double support : le plateau et l’écran où sont diffusés les images de l’actrice qui est sur scène en chair et en os. Marion Siéfert a travaillé sur la figure de Jeanne d’Arc. Elle lui est familière : l’artiste a vécu son adolescence à Orléans. Elle a créé son double fictionnel : _jeanne_dark_ (pseudo d’une ado de 16 ans) se livre en live sur Instagram pour se raconter, elle, sa famille, la religion dans laquelle elle grandit et le décalage absolu entre l’image qu’elle renvoie et la violence qu’elle sent en elle. Une heure trente, c’est le temps que dure ce monologue en forme de confession via smartphone. Une heure trente pour se métamorphoser, parler dans son écran à des interlocuteurs invisibles, délirer. Au théâtre et sur Instagram, le public est bien là, qui écoute et regarde l’actrice Helena de Laurens se prêter à ce trouble (et double) jeu.