top of page

Cérémonie 2024
Spectacle éligible 

Médée    


 

De et Mise en scène Lisaboa Houbrechts

D'après Euripide

Affiche Médée_page-0001.jpg

Du 12 mai 2023 au 24 juillet 2023

  • En matinée à 14h

  • En soirée à 20h30

RÉSUMÉ

 

Avec « Médée », Euripide fut le premier à faire de ce personnage la meurtrière de ses enfants.

 

Fille du roi de Colchide et d’une Océanide, Médée use de ses pouvoirs pour aider Jason, dont elle est tombée amoureuse, à conquérir la Toison d’or. Mais Jason renie celle qui a sacrifié pour lui son frère et son père afin d’épouser la fille de Créon, roi de Corinthe où ils ont trouvé refuge. Toute la pièce est placée sous la menace proférée par Médée d’anéantir sa maison. Elle utilise la journée que lui accorde Créon avant de l’exiler pour mettre en œuvre sa funeste vengeance. Elle empoisonne la princesse et le roi, prend la vie de ses propres enfants et s’envole sur un char ailé vers le royaume d’Égée. En concentrant son drame sur ce puissant personnage féminin qui tue sans l’intervention des Dieux, Euripide venait de créer une infanticide dont le crime devait hanter l’histoire de l’art occidental jusqu’à nos jours.

 

Issue du dispositif P.U.L.S. (trajet quadriennal destiné à mener de jeunes artistes à créer des projets pour de grandes scènes) créé au Toneelhuis d’Anvers par Guy Cassiers, Lisaboa Houbrechts a collaboré avec le chorégraphe Alain Platel et le metteur en scène Ivo van Hove et est programmée en France en juin 2022 à la Grande Halle de La Villette avec Bruegel et en mars 2023 à la MC93 avec Pépé Chat ou Comment Dieu a disparu. De ce texte antique – entré au Répertoire en 1981 et jamais joué depuis – elle offre une adaptation libre où Médée défie l’autorité d’un Jason féminisé. L’autrice et metteuse en scène flamande développe un théâtre de corps et de métaphores, traduisant les textes dans un langage qui emprunte à la musique et aux arts visuels, à l’intime et au monumental. Délaissant la chronologie du mythe au profit d’un temps intérieur, elle ouvre ici une réflexion sur Médée la femme déesse, victime et meurtrière, femme qui transgresse la loi, femme qui tue la mère en elle, qui se libère de ses liens terrestres et transfigure la douleur humaine.

bottom of page